• A+

  • A

  • A-

Une étude acoustique pour quoi faire ?

Le bruit émis par une éolienne est directement lié à la vitesse du vent. Il peut être de deux types : aérodynamique - mouvement des pales dans l’air ou de leur passage devant le mât ou mécanique - mouvement de la génératrice au sein de la nacelle.

Même si, à 500 m d’une habitation le volume sonore d’une éolienne en fonctionnement s’élève à 35 dB, soit l’équivalent d’une conversation chuchotée, il est cependant possible de réduire le niveau sonore en appliquant des modes réduits comme illustré ci-dessous.

L'étude acoustique permet donc de définir les modes de production selon les moments de la journée et les vitesses de vent. Cela revient à réduire la production d'électricité pour garantir le respect de la réglementation.

 Vent Et Bruit X

Comment se passe une étude acoustique ?

Des sonomètres sont installés à proximité des habitations les plus proches afin de réaliser des mesures de bruit qui seront analysées pour obtenir le bruit résiduel qui correspond au bruit ambiant en l’absence de bruit particulier.

En général, la nuit est nettement moins bruyante que le jour avec ses bruits du quotidien ce qui en fait la période la plus limitante pour le projet. C'est dans ce sens que la réglementation s'est positionnée, les critères d'émergence ou «dépassement par rapport au bruit ambiant» sont moins de 5 dB le jour et de moins de 3 dB la nuit.

L’analyse de ses mesures est un des paramètres de décision pour le choix du projet. Cependant, l’étude acoustique du projet éolien ne pourra être réalisée qu'une fois le projet finalisé et tous les éléments seront présentés dans le dossier de demande d’autorisation environnementale, accessible par tous.